La question oubliée pour atteindre ses objectifs #556

Voici la question que tu oublies très certainement de te poser… Nous formulons volontairement et spontanément le résultat ou le travail à réaliser pour atteindre ses objectifs. Il y a pourtant un élément essentiel à évaluer pour s’assurer que l’objectif soit réalisé et atteint. Une question game changer !

Rencontrons-nous autour d'un café sur zoom - Rdv 30'
Rencontrons-nous autour d'un café sur zoom - Rdv 30'
RDV privé face à face pour évoquer ton projet business, identifier tes obstacles et proposer des axes concrets pour progresser dans tes objectifs. RDV sans détour, pragmatique et gracieux. Sans engagement, aucune offre commerciale ne sera faite.

7 ÉPISODEs DE LA MÊME SÉRIE WEB Atteindre tes objectifs ! :

Déjouer le stress et la perte de temps : gagne en efficacité ! #554
À 2 doigts du succès : Perce le mystère de la réussite ! #555
Comment es-tu si sûr d’avoir échoué ou raté un objectif ? #557
Comment décides-tu d’occuper ton cerveau ? #558
Matins Flexibles, Journées Efficaces : Lève-Toi Quand Tu Veux, mes Secrets pour une Matinée Réussie et Productive #559
Neuroscience : La Science de l’Énergie Positive, Booste ta Productivité avec ce cocktail #560
Découvrir tous les épisodes de Atteindre tes objectifs ! (7 épisodes)

Approche classique pour définir son objectif

Nous abordons la plupart du temps les objectifs par les étapes à réaliser ou par sa finalité.
Que dois-je faire pour atteindre X Y Z ?
Qu’est-ce que je vais produire ?
Quel mouvement faire ?
Comment je m’y prends ?
Quelles sont les étapes à réaliser ?

À travers ces questions, nous évoquons la finalité, autrement dit, l’OUTPUT (ce qu’on va produire).

Même si tu abordes la définition de tes objectifs avec des méthodes efficaces comme les Objectifs SMART et les OKR.

Ce raisonnement a du bon, c’est censé, et surtout INCOMPLET.

Une fois ton objectif déterminé, voire même imaginé les quelques étapes à parcours pour y arriver, à évaluer les INPUTS nécessaires pour pouvoir démarrer et assurer ton objectif.

De quoi ai-je besoin pour réaliser mon objectif ?

De quel…

  • alignement de valeur
  • état mental
  • énergie, de focus
  • compétences
  • contexte & environnement
  • ressources (matérielles, logicielles, financières…)
  • ingrédients,
  • de temps,
  • ….

Il y a au moins 1 domaine dans ta vie où tu te poses forcément la question de la finalité ET des INPUTS nécessaires : quand tu cuisines.
Pour faire une omelette, il te faut des oeufs. Les oeufs sont l’input. Pas d’oeuf, pas d’omelette.

Donc quand tu veux cuisiner, tu vas automatiquement valider si tu as les ingrédients nécessaires pour réaliser ton plat.

Alors pourquoi nous ne le faisons pas dans les autres domaines ?
Certainement parce que nos objectifs sont (très) souvent mal déterminés et délimités, et très souvent abstraits.
Les objectifs abstraits sont pas/moins palpables qu’une réalisation matérielle, et donc notre cerveau a des difficulté à visualiser le process à vivre pour atteindre cet objectif, et donc par conséquent, ne peut que difficilement évaluer ce dont il a besoin pour démarrer.

On ne se pose pas cette question de l’input aussi par manque d’habitude managériale/leadership et/ou manque de connaissance de soi.

Les INPUTS appliqués au quotidien

Je pose mon objectif, mes actions de la journée, de la semaine, du mois. Et je pose la question du contexte requis pour chaque objectif.

Je souhaite faire/atteindre/réaliser [OBJECTIF].

Notre processus de reflexion “par défaut” des objectifs :
Mon objectif -> Process de création -> ingrédients OUTPUT -> Process -> INPUTS

Ou mis dans l’ordre chronologique : INPUTS -> Process de création -> Résultat (objectif)

Des exemples concrets

Si tu as des objectifs et que tu procrastines…

Tu voudrais faire :

  • Des vidéos pour ta chaine youtube ou pour présenter ton activité,
  • Rédiger les articles clefs associés aux vidéos pour ton blog,
  • Ranger ton bureau,
  • Appeler un prestataire ou un client potentiel,
  • Valider un weekend ou une semaine de vacances – …

Pour tourner mes vidéos, j’ai besoin de (inputs) :

  • Qu’il fasse jour (entre 10h et 17h en hiver)
  • Que je sois dans une bonne humeur générale, les yeux clairs
  • D’échauffer ma voix

Quand la neuroscience nous dit pourquoi on reporte des objectifs

Le plus dur lorsqu’il s’agit de réaliser un objectif, ce n’est pas forcément faire l’objectif en tant que tel. Le plus dur, c’est de DÉMARRER les tâches nécessaire à faire pour atteindre ton objectif : c’est là où le cerveau émet le plus de résistance, de frein, de friction par ce que ça lui fait peur et qu’il va devoir consommer du glucose… donc il te dit “non non, on reste tranquille, c’est plus économique pour moi”.

Aller courir 1h le matin.
Le plus dur : mettre ses chaussures et commencer à courir.

Tourner 4 vidéos promotionnelles
Le plus dur : installer sa caméra et se mettre devant, tourner les premières minutes.

Transcription du podcast

[00:00:26] Voici la question que tu oublies très certainement de te poser quand tu viens préparer tes objectifs. Très souvent, quand on parle d'objectifs, on va réfléchir à des questions du type « qu'est-ce que je dois atteindre ? » « qu'est-ce que je dois réussir à faire ? » « quelles sont les étapes par lesquelles je dois passer pour atteindre cet objectif ? » « comment je m'y prends ? » etc. [00:01:04] Et là, quand on parle d'objectifs de la journée, de la semaine, du mois, du trimestre, de l'année voire même que tu sois en train de réfléchir à un projet de moyen-long terme, à une vision, etc. Et donc, en se posant ces questions, comment je m'y prends, quelles sont les étapes, etc., on se pose la question de la production. Qu'est-ce que je vais produire ? Quel mouvement je vais parcourir pour atteindre cet objectif, cette étape importante pour moi ? Et ça, en fait, ce sont des questions d'output, c'est-à-dire qu'on s'interroge, sur ce qu'on va produire, sur la sortie, sur le résultat final de ce processus. Et évidemment, c'est la question, elle est incomplète. [00:01:39] Et moi, je te propose ici de venir inverser le raisonnement, c'est-à-dire de se poser de quoi as-tu besoin en input, en entrée, pour pouvoir démarrer ces objectifs ? Parce qu'effectivement, tant qu'on n'a pas la matière, les ressources nécessaires pour démarrer ton objectif, et bien tu ne peux pas le démarrer. Et ça paraît évident, sauf que, je vais te le démontrer en quelques exemples, la plupart du temps, nos objectifs sont des objectifs immatériels. [00:02:15] Réussir à développer des ventes à tel niveau de chiffre d'affaires, réduire le temps d'attente de notre client de temps, améliorer le taux de conversion de site web, réussir une présentation, un oral, un pitch, une démonstration, un webinaire, tourner des vidéos, etc. Tout ça, c'est très flou comme réalisation. On ne peut pas toucher une vidéo. C'est relativement abstrait pour le cerveau, voire très abstrait. Par exemple, il y a un endroit dans ta vie où tu te rencontres systématiquement, si tu n'as pas les bonnes inputs pour réaliser ton objectif. [00:02:45] Exemple, la cuisine. Si je te demande de faire une omelette et que tu n'as pas d'œuf, évidemment, tu ne peux pas faire d'omelette. Si je te demande de remplir la piscine et qu'il n'y a pas d'eau, tu ne peux pas remplir la piscine. Donc là, c'est factuel, le cerveau dit, « Erreur, je ne peux pas cuisiner, il me manque tel ou tel ingrédient, et je ne peux pas remplir la piscine, il me manque de l'eau. Maintenant, si tu as comme objectif, par exemple, de réaliser une présentation importante, de faire une conférence, par exemple, de présenter un projet à un client. [00:03:25] Et typiquement tu vas dire, ben voilà, mon objectif avec cette conférence, c'est de réussir à vendre tel produit, ou embarquer la conviction de telle et telle personne, c'est de réussir, d'avoir une adhésion sur tel projet, etc. Si ce matin-là tu arrives à ta conférence avec le moral en vrac, ta conférence aura peu de chances de fonctionner comme tu l'entends. C'est l'ingrédient clé. Donc de quels ingrédients ai-je besoin pour réussir mon objectif ? Et ça, cette question-là, on oublie très très souvent de se la poser. [00:03:55] C'est pour ça que je prends le temps, pendant que je bois mon thé ce matin, de venir te poser la question de quels inputs as-tu besoin pour réaliser ton objectif du jour. Et les inputs dans les objectifs abstraits, comme par exemple réaliser une conférence, c'est abstrait une conférence, alors oui, tu vas être physiquement là, devant un grand écran, peut-être, du monde, des compagnies, t'auras peur, t'as le cœur à transpirer à un coup, machin, ok, ça, ça va être concret, mais globalement, on vend tel projet, c'est en train de vendre des centrales nucléaires, c'est très abstrait, quoi, de dire, bon... [00:04:43] Et la centrale nucléaire, bien sûr, c'est une métaphore pour tout ce qui bouillonne dans ta tête. L'input, dans ce cas-là, ça va être quoi ? De quel mindset j'ai besoin ? Comment j'ai besoin de me sentir en moi ? Qu'est-ce qu'il y a besoin d'être préparé en amont ? Est-ce que j'ai besoin de rédiger quelque chose ? Comment je peux faire... [00:05:18] voilà, tu vois, cette question de l'input c'est comment je prépare mon terrain, de quels ingrédients ai-je besoin pour pouvoir progresser, et si je fais l'analogie avec la cuisine, typiquement tu veux faire, imaginons, un gâteau, ok, donc ça le gâteau c'est le résultat, au milieu on va avoir une recette, c'est le process de fabrication, et on va avoir des ingrédients. Donc les ingrédients, c'est l'input, le process, c'est le fait de travailler et d'atteindre, d'aller vers l'objectif que tu souhaites atteindre, et le gâteau, c'est ton résultat. En business, dans le développement personnel, dans la vie, le gâteau, ça va être ce qu'on appelle des résultats smarts. Tu as peut-être entendu ça, smarts, des résultats que tu peux mesurer, quantifiables, qu'on peut venir évaluer, de manière concrète. [00:05:54] En business, moi j'aime bien raisonner avec des O-K-R, O-K-R, c'est Objective Key Results, c'est-à-dire beaucoup plus précis que la méthodologie SMART. Et donc voilà, on se pose la question, quels sont mes objectifs ? Le process, ok, bah typiquement faire une vidéo, ok, comment je... Quel est le process pour moi pour faire une vidéo ? Bah écoutez, je dois préparer mon épisode, je dois installer la caméra, valider que la scène de tournage soit propre, que je sois en condition, que j'ai les yeux clairs, des choses comme ça. Et mais, quels sont mes inputs pour réussir à faire une vidéo ? [00:06:26] Eh bien j'ai besoin d'être clair, mentalement, j'ai besoin d'avoir une bonne lumière, j'ai besoin d'être dans. Une posture d'énergie qui soit favorable à la vidéo, et je vais travailler ma voix juste avant de tourner pour être sûr de pouvoir bien articuler lorsque je tourne. Voilà, par exemple. [00:06:57] Et tu vois, juste se poser la question, imagine qu'il y a quelque chose que tu n'arrives que tu sais, majeur pour toi, tourner des vidéos pour faire la promotion, faire de la pub Facebook, créer un produit, modifier comment tu réagis à certaines situations, comment tu veux aborder des clients, etc. Mais pour x raisons, ça ne change pas, tu ne vois pas comment démarrer. Parce qu'on focalise sur la finalité, alors qu'on devrait focaliser sur quels ingrédients as-tu besoin pour démarrer, juste démarrer. [00:07:28] Parce que d'un point de vue neuroscientifique, on sait que le plus dur dans, la réalisation d'un objectif, c'est pas faire le travail en lui-même, c'est démarrer le travail. Exemple, si tu souhaites courir tous les jours, on sait que le plus dur, c'est pas de courir quand t'as commencé à courir, c'est de commencer à courir. Donc typiquement, là, on va dire... On va dire, tiens regarde, tu mets tes chaussures devant ta chaise quand tu te lèves le matin et comme ça, dès que tu te lèves, boum, tu mets tes chaussures. Une fois que les chaussures sont mises, il y aura certainement moins de friction à aller démarrer son objectif. Voilà. [00:07:57] Donc c'est ça qui est intéressant de capter ici. On se focalise trop souvent sur l'output, qu'est-ce que je sois de produire, et pas assez sur l'input. Donc je t'invite à prendre un papier et un crayon, à lister les 3, 4, 5 choses que tu cherches à faire mais que tu reportes depuis longtemps, que tu n'arrives pas à réussir, qui bloquent, qui coincent, et que tu sais majeur pour toi. Et pose-toi la question de quelles sont les ressources et les ingrédients que tu as besoin pour initier ces objectifs-là. [00:08:34] Et très souvent, tu vas t'apercevoir qu'il manque des ingrédients pour démarrer ces objectifs-là. Et c'est juste OK. Il s'agit juste de prendre la conscience de ça Et après, bon, est-ce que les ingrédients qu'il te manque, etc. Est-ce que tu peux réussir à les fournir ou est-ce qu'il n'y a tout simplement pas des ressources ici et maintenant pour trouver ces ingrédients qu'il te faut pour faire ton objectif ? Voilà, ça c'était la petite question du jour. Donc du coup, de quoi j'ai besoin pour démarrer mes objectifs ? [00:08:57] Voilà, si t'as aimé cette petite vidéo, merci de m'avoir écouté, c'était le podcast Business Temple. Je suis David, business mentor, et mon métier est d'accompagner entrepreneurs à accélérer leur business. Et tu peux retrouver plus de 550 épisodes publics sur BusinessTemple.co. T'as le lien sous la vidéo si tu m'écoutes sur YouTube et autres plateformes de podcast. Mais je te propose aussi un accompagnement intensif si tu le souhaites, viens me contacter, on en cause ensemble ! Merci à toi, bye bye !
Rencontrons-nous autour d'un café sur zoom - Rdv 30'
Rencontrons-nous autour d'un café sur zoom - Rdv 30'
RDV privé face à face pour évoquer ton projet business, identifier tes obstacles et proposer des axes concrets pour progresser dans tes objectifs. RDV sans détour, pragmatique et gracieux. Sans engagement, aucune offre commerciale ne sera faite.

Articles complémentaires sélectionnés à la main

Interview Siegfried Cey : 3 Limitations à Dépasser pour Entreprendre #421
Podcast

Interview Siegfried Cey : 3 Limitations à Dépasser pour Entreprendre #421

Développer son entreprise, numériser son business. Quels sont les blocages principaux et les auto-sabotages qui nous limitent ? Que faire pour réussir à avancer ? Discutons-en avec Siegfried...
Qui t’Aide à Rester Motivé ? J’AI FAILLI TOUT ARRÊTER #397
Podcast

Qui t’Aide à Rester Motivé ? J’AI FAILLI TOUT ARRÊTER #397

Comment garder le feu face aux difficultés pour lancer et vivre de ton activité ? Je reviens sur mon parcours et ma découverte FONDAMENTALE. Gratitude à mes proches (je vous dédicace cette...
LE DANGERS DES COMPLIMENTS : ça rend aveugle #447
Podcast

LE DANGERS DES COMPLIMENTS : ça rend aveugle #447

Pourquoi tu ne dois pas te fier aux compliments ni même les prendre au sérieux ? En business, les compliments n’ont aucune valeur, seuls comptent les résultats.

Les Ateliers intensifs de l'accélérateur pour maximiser tes résultats

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 mois de soutien au quotidien.

Sache enfin quoi changer pour obtenir une croissance passionnée, une vente éthique, et offrir à tes clients ce qu’ils désirent.

En devenant membre de l’accélérateur, tu accèdes à l’ensemble de l’accompagnement disponible pour maîtriser les tenants et les aboutissants d’une entreprise pérenne.
Décuple ta joie, tes valeurs spirituelles et ta contribution tout en développant ton business avec une éthique profonde.

  • Accès illimité : Obtiens des réponses concrètes maintenant à tes difficultés spécifiques,
  • 12 mois d’accompagnement pour atteindre ton objectif,
  • Des parcours d’accompagnement intelligents pour réaliser tes objectifs challengeants,
  • S’entrainer à démultiplier tes ventes dans un cadre rassurant,
  • Sessions en live et présentielles, Modèles, Feuilles de route, Check-lists, Auto-diagnostics et Ressources.
  • Sérénité : 7 jours pour tester gratuitement, Garantie satisfait ou remboursé, et Garantie Confiance Mutuelle et Réciproque.